Initiatives pour le Droit au Logement et le Droit à la Ville en Europe – juin 2019

[Français]

Juin 2019 a été marqué par une forte activité de la Plateforme Globale pour le Droit à la Ville (PGDV) sur la scène internationale. Parmi nos lignes d’actions prioritaires, la nécessité d’établir une jonction entre la lutte actuelle menée à l’international contre la financiarisation du logement d’une part, et les efforts poursuivis localement pour garantir le droit à la ville pour tous d’autre part, ont été au cœurde nos participations à la réunion du Réseau CoHabitat, au 2èmeFestival international du Logement Social (ISHF), et à l’Assemblée européenne de la PGDV et dela Coalition Internationale pour l’Habitat (HIC).

Note de Francis Clay, Équipe de soutien de la PGDV

Réunion du réseau CoHabitat 2019 – Genève

Le mois de juin a débuté avec la participation de la PGDV à la réunion CoHabitat 2019, qui s’est tenue du 31 mai au 3 juin à Genève . Cette rencontre a été l’occasion d’échanger et de partager nos expériences sur trois grands thèmes : la préparation des Prix CoHabitat 2019, les projets de logements sociaux initiés par les municipalités, et les initiatives sociales menée en faveur de ces projets essentiels.

Dans le cadre de l’Assemblée CoHabitat, nous avons participé, en parallèle des ateliers et débats, à une visite dela coopérative de logement Equilibre, à Soubeyran. Ce collectif fonctionne depuis 2005 et constitue un modèle concret et inspirant d’alternative radicale aux systèmes de gestion capitalistes du logement prédominants aujourd’hui de par le monde. Dans la continuité de cette visite, une table ronde intitulée “Le logement comme bien commun et non comme marchandise” a été organisée le 3 juin, et a engagé les différents participants, parmi lesquels HIC, la Asian Coalition for Housing Rights(ACHR), Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU), la PGDV et urbaMonde, à échanger sur leur expérience et sur les luttes qu’ils mènent actuellement.

2ème Festival International du Logement Social – Lyon

Depuis Genève, la PGDV s’est ensuite rendue à Lyon pour participer au 2e Festival International du Logement Social, qui s’est tenu du 4 au 8 juin. Cet événement international majeur rassemble professionnels, politiciens et militants sociaux engagés en faveur de logements abordables, sociaux et coopératifs. La PGDV et ses alliés étaient bien représentés lors de cet l’événement et l’écho retentissant du Festival a indubitablement attiré l’attention sur le fait que la financiarisation du logement tend à priver les gens et les communautés de leur droit de construire, gouverner et habiter leurs villes.

Du point de vue de la PGDV, le Festival a été clairement marqué par deux temps forts: la table ronde “Who’s this Earth About”, le 6 juin, et l’Assemblée générale européenne de HIC/PGDV, le 7 juin.

La table ronde était organisée en deux sessions, la première concernant les défis et les réalités de la financiarisation du logement, avec la participation d’intervenants de haut niveau, parmi lesquels Saskia Sassen, experte de renommée internationale, et Gyorgy Sumeghly d’Habitat for Humanity. L’intervention claire et retentissante de Mme Sassen a porté sur la financiarisation comme vecteur de pauvreté urbaine et du logement. Sumeghly a pour sa part orienté le débat vers le fait que pour les population des « pays du sud », ces contraintes sont aggravées par une longue liste de griefs : règles formelles et coutumières parallèles régissant la propriété foncière, manque de données disponibles et déséquilibres entre les genres en matière de succession.

La deuxième session de la table ronde a poursuivi les débats de la première table ronde en les illustrant à travers des exemples concrets de luttes locales. Álvaro Puertas, Secrétaire Général de HIC, est intervenu pour parler des impactsde la financiarisation du logement sur le droit au logement et sur le droit à la terre, tout en précisant que la mise en œuvre du droit à la ville à tous les niveaux est un outil clé de résolution de ces problèmes, d’autant plus si l’on considère que ces derniers sont inévitablement mondiaux, bien que perçus avec une intensité accrue dans les « Pays du Sud ». Laura Colini, d’URBACT, a rappelé que les municipalités doivent jouer un rôle clé dans ces luttes. En se basant sur les résultats de son projet de recherche sur le logement en périphérie urbaine, elle a souligné la nécessité de réformer de façon radicale et concrète le système de gouvernance du foncier au niveau mondial pour trouver une solution.

En résumé, les participants à la table ronde ont constaté plusieurs points :un contraste frappant entre les fournisseurs de logements responsables et la nature extractive du capital ; la tendance à la financiarisation du logement qui dépasse les frontières ; les communautés qui perdent leur droit à la ville en faveur des intérêts du capital. Le rapport complet de la Table ronde se trouve ici.

Assemblée européenne de la PGDV/HIC

Le 7 juin, en parallèle du festival, s’est tenu le congrès de l’Assemblée Européenne de la PGDV/HIC, auquel ont participé 36 personnes dont des représentants de CGLU, urbaMonde, Habitat en Mouvement, Obsevatori DESC, etc. En plus d’être une excellente occasion de renforcer la mise en réseau des membres et des organisations affiliées à la PGDV et d’établir de nouveaux liens, l’Assemblée s’est avérée être un véhicule adapté pour porter des revendications critiques et puissantes auprès de l’ISHF. Irene Escorihuela de l’Observatori DESC a clairement indiqué que le logement se trouvait désormais au cœur des politiques publiques locales menée dans une grande partie du monde : le thème central du logement a par exemple complètement reconfiguré le paysage politique de Barcelone, conduisant à l’élection de la maire progressiste Ada Colau. Des stratégies ont été partagées, telles que la Déclaration des villes pour un logement convenable de CGLU (que la ville de Lyon n’a pas encore ratifiée), ou encore l’Initiative citoyenne européenne « Logement pour tous » (plus d’informations ci-dessous). Alvaro Puertas a par ailleurs annoncé qu’en dépit de tous les efforts internationaux en cours, l’activisme local reste une composante essentielle. Les participants ont partagé d’autres exemples d’actions locales menées à Marseille et à Lyon, soulignant que la collaboration internationale à travers de tels événements facilite la collaboration.

Les rencontres de Genève et Lyon ont ainsi inauguré un été qui s’annonce riche en collaboration et luttes mondiales, sur des sujets chers à la PGDV: la financiarisation du logement comme menace à la fois pour le droit à la ville et pourle droit au logement, et la nécessité d’établie le lien entre les luttes locales et l’échec au niveau mondial.

Lire le rapport complet ici: 20190607_Reunion GPR2C-HIC Europe_V3

Initiative Citoyenne Européenne « Logement pour Tous »

La PGDV a également participé au lancement de l’initiative citoyenne européenne Logement pour tous en France, le 5 juin, lors de l’ISHF. Leilani Farha, Rapporteuse spéciale des Nations Unies sur le droit au logement, a inauguré cette initiative par un discours dans lequel elle a souligné l’urgence, tant matérielle que morale, de reconnaître et de réaliser le logement comme un droit humain : 82 millions de personnes sur le continent sont accablées par les coûts du logement, consacrant 40% ou plus de leurs revenus à leur seul loyer ou crédit immobilier. Les parcs de logements sociaux, coopératifs et abordables ont été démantelés et vendus à des intérêts privés, laissant peu voire aucune autre option à ceux qui en ont besoin. L’itinérance monte en flèche, tandis que les communautés sont poussées hors des centres urbains et, par conséquent, sont coupées de leurs sphères sociales, de leurs moyens de subsistance et de leurs foyers. En raison de la spéculation immobilière engendrée par des investisseurs mondiaux, les populations se voient ainsi refuser leur droit à la ville et leur droit au logement.

Nous appuyons cette initiative dans son intégralité. Le logement est un droit humain et non une marchandise. Nous exigeons une meilleure législation de l’Union européenne pour des logements publics et sociaux abordables en Europe. Vous pouvez participer en signant maintenant:  https://www.housingforall.eu/fr/le-logement-doit-etre-social-et-abordable/


Deixe uma resposta

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

34.056 Spam Comments Blocked so far by Spam Free Wordpress